our0

Installation sur DNS-320

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je m'intéresse de très près à DSM et je souhaiterais installer celui-ci sur mon NAS D-link DNS-320.

Les specs de la bête :

- Marvell 88F6281-A1 @800Mhz

- 128 Mb de Ram

- 128 Mb de NAND

 

Mon D-Link est déjà doté d'un accès "root" complet, par là j'entends (merci à Jamie Lentin pour son excellent tuto :smile:) :

- j'ai accès à la console série

- uboot a été flashé avec une version plus récente et généreuse en fonctions

- un système "de base" y a été installé, et j'y ai accès en SSH

- un noyau vanilla compilé par mes soins tourne dessus sans aucun accroc

 

En cherchant un peu sur le net, j'ai constaté que le DS211j présentait des caractéristiques très similaires au D-Link, et je me suis mis en tête d'y installer le firmware.

La compatibilité binaire est parfaite, seulement copier bêtement le rootfs sur la NAND n'a pas fonctionné aussi bien que je l'espèrais.

Je n'ai quasi aucune expérience avec le fonctionnement intime des syno, et j'aurai besoin de votre aide sur ce coup-là.

 

Mon D-Link n'embarque que 128Mo de NAND, ce qui semble insuffisant pour y caser le firmware du syno (compressé avec LZO on est dans les 150Mo). J'ai cependant constaté que l'initialisation du syno comprenait la création de trois grappes : root, swap et volume* sur chaque disque, ce qui me laisse penser qu'une partie du système devait forcément finir sur le/les disque(s) dur(s) (plus cohérent également question usure de la NAND et MAJ !).

Malheureusement aucun site ne fait état de la quantité de NAND qu'embarque le ds211j.

 

- Pensez-vous que je dusse passer par une machine virtuelle pour initialiser tout le système et recopier le rootfs + schéma de partitionnement ?

- Est-il possible d'utiliser un noyau vanilla récent sans tout casser dans DSM ? (/dev/sd* / /dev/hd* , udev....)

- Où puis-je trouver un descriptif simple de ce que donne le système finalisé ?

- Est-il possible de copier le rootfs et d'initialiser le tout "à la main" ? J'ai testé différentes options avec le "flagfile" pour faire croire à DSM que de nouveaux disques venaient d'être installés mais sans succès....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour our0,

As-tu avancé sur l'installation du DSM Synology sur un DNS-320 ? Je suis très intéressé si tu as des infos supplémentaires. Mon premier NAS est un Synology et mon deuxième est un D-Link pour des raisons de budget. Honnêtement, ce choix "pour des raisons financières" n'était pas très judicieux et maintenant je m'en mors les doigts !

 

Merci beaucoup.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Ayant d'abord acheté un d-link dns-320 puis des synology, si la possibilité d'installer le dsm sur le d-link existe je suis très intéressé.

Merci.

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

En fait c'est un dns-323 que j'ai !

Mais intéressé tout de même pour y installer un dsm.

Bonne journée,

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bof, les caractéristiques techniques sont similaires à celles du DS110j (1 baie) ou du DS210j (2 baies), ou encore du 410j (4 baies).

DS110j : http://www.materiel.net/boitiers-reseau/synology-ds-110j-53004.html#carac

DS210j : http://www.materiel.net/serveur-de-stockage-nas/synology-ds-210j-53000.html#carac

DNS-320 : http://www.dlink.com/fr/fr/home-solutions/share/network-attached-storage/dns-320-2-bay-sharecenter-network-storage-enclosure

 

Le DSM du DS210j est disponible ici : http://www.synology.com/fr-fr/support/download/DS210j

A partir de là, et si l'on en croit les tutoriaux d'installation de XPEnology sur PC, il "suffirait" d'avoir un synoboot modifié pour DNS-320 et de démarrer ce synoboot à la mise sous tension. Mais cela risque d'être plus difficile que de démarrer depuis une clé USB sur un PC classique.

 

Quelques infos sur le synoboot sont dispo sur ce forum :

http://xpenology.com/forum/viewtopic.php?f=2&t=515&start=20#p2628

http://xpenology.com/forum/viewtopic.php?f=2&t=1118

Peut-être que Tantor peut nous donner une coup de main, puisqu'il semble être Français lui aussi !

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout d'abord, bonjour à tous :grin:

 

 

Je vois qu'il y a de plus en plus de personnes interessées par ce projet.

 

Peut-etre qu'en échangeant nos informations et en mixant nos compétences, on arrivera à effectuer cette prouesse !

Tout celà, pour dire qu'il y a quelques temps déjà (avant que ce site existe :wink: ), j'avais tenté l'expérience puis abandonnée...

 

Un petit état de ce qui avait été réalisé à l'époque :

 


  • - Récupération des sources pour le Marvel 88F6281
    - Modification du fichier "synobios.ko" pour bypasser le check matériel.
    - Compilation du Kernel

 

J'avais ensuite essayé d'exploiter les fichies et de faire booter mon nas, mais malheureusement après plusieurs tentatives, le resultat était un triste "Kernel Panic"

 

Maintenant qu' XPEnology existe, et vu la communauté active, je pense qu'on devrait y arriver...

 

Voici les sites qui m'avaient motivés :

 


http://jamie.lentin.co.uk/devices/dlink-dns325/
http://xpenology.com/wiki/en/building_xpenology

 

Si quelques personnes sont motivées, je suis prêt à m'y remettre...

 

 

A bon entendeur...

Terence34

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement je suis motivé, mais j'ai 2 problèmes :

  • Je n'ai pas de DNS-320 sous la main pour tester quoi que ce soit, le seul dont je dispose est chez mes parents et il sert à stocker leurs données
  • Je n'ai jamais compilé de noyau Linux, et encore moins cross-compilé

 

Ensuite il y a 2 sujets que je n'arrive pas à lever dans cette histoire :

 

1) Quelle est la différence entre le "synobios" et le "synoboot" ? Pour moi ce n'est pas clair.

Selon Tantor, "synoboot is just standard boot partition (grub) with the kernel (zImage) and the ramdrive (rd.gz)" (post)

Selon fonix232, "SynoBoot.img is a simple DD dump of a custom-made GRUB boot USB.

It contains two partitions:

1. A small, 16MB partition for kernel zImage, minimal initfs rd.gz, and GRUB config

2. A bigger partition, around 200MB,contains the same zImage, rd.gz, PLUS the DMS filesystems (checksum files, hda1, etc.)" (post)

Selon le même fonix232, pour réussir à modifier le DSM pour un DNS-320, "you'll need to make your own kernel, get it to boot, modify your own synobios module to allow any device, implement your own patch for the Synology checks, and so on" (post)

 

2) Comment booter le NAS sur le "synoboot" ou "synobios" ?

La procédure habituelle d'installation de XPEnology préconise de booter sa machine (x86) sur un support amovible, autrement dit booter le "synoboot". Ensuite seulement on envoie le DSM (*.pat) au moyen de l'utilitaire réseau Synology. Cette procédure est-elle applicable à la lettre ? Personnellement je ne connais pas de moyen de booter le DNS-320 à partir d'une clé USB.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Just1,

 

Je suis désolé de te dire que pour toi, je pense que ce n'ai pas gagné...

 

En effet, si tu souhaites bidouiller un DNS-320, il faudra un minimum de matériel. (Notamment, un fer à souder et un TTL232 pour acceder à la NAND).

Déjà à ce niveau je ne suis pas sur que ça rassure tes parents...

 

Pour la partie cross-compil, il faut un environement linux permettant de compiler de l'RM (sur une machine physique ou en VM) et beaucoup de patience.

(Moi non plus, je ne suis pas un "cador" en la matière. Mais en cherchant sur le Net, on trouve toujours des solutions. J'avais rencontré pas mal d'erreur durant la compilation et petit à petit, j'ai réussi à corriger les plus importante)

 

Pour répondre aux questions sur les differences "synobios" / "synoboot" :

 

synobios : c'est un fichier ("synobios.ko") qui identifie les modèles de NAS Synology (et si ton kernel n'en détecte pas, il refuse de "booter".

il faut donc faire des modifications afin qu'il "bypass" la reconnaissance d'un Synology.

 

synoboot : c'est une structure qui permet de booter (une sorte de DUMP à installer sur clé USB ou comme une image de disque dur pour des VMs). Il y à 2 partitions qui intègre effectivement un "grub" avec le minimum vital (zImage,rd.gz) et sur la deuxième partition tu as en plus un hda1.tar.gz (je crois) qui contient toute l'arborescence de fichiers DSM.

 

Il y a aussi des controles de "Checksums". Donc a chaque fois que tu fais des modifs, il faut refaire les calculs.

 

Perso, j'avais essayé de crééer une NAND mais je m'étais cassé les dents pour refaire une structure exploitatble.

(Petite précision : le DNS utilise un U-Boot alors que le Syno un RedBoot. / même s'ils restent proches, il y a des petites variantes)

Les variables d'environnement du DNS320 peuvent-être modifiées de manière à booter un TFTP ou sur Clé USB.

 

Voilà en gros ce que je peux te dire.

Ce n'est pas simple... (On peut automatiser ce genre d'opération, mais j'avoue qu'à l'époque, j'avais investie pas mal de temps pour en arriver là)

 

Terence34

N.B : Si d'autres internautes veulent apporter des corrections ou des précisions, qu'ils n'hésitent pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Terence34, je suis électronicien de formation/profession. Pour le matériel c'est bon (fer à souder, MAX232, etc.), et mes parents n'ont pas à s'en faire pour le hardware du NAS. Le problème c'est que cela le rendrait temporairement indisponible à l'utilisation, et peut-être même définitivement si je n'arrive pas à remettre un OS qui fonctionne.

Au vu du prix d'un DNS-320, je ne suis pas complètement hostile à l'achat d'un modèle neuf ou d'occasion. En plus j'ai une utilisation en vue pour un nouveau NAS 2 baies, à condition SEULEMENT qu'il soit sous OS Synology ! Donc la question est : quelle est le taux de confiance pour une telle modification ?

 

Merci pour toutes les petites infos.

Finalement je n'ai pas de réponse à la question "la procédure d'installation de XPEnology est-elle applicable à la lettre sur un DNS-320 ?" (à condition bien entendu que le synoboot soit modifié) ...

 

Info hardware : le modèle de mes parents est apparemment un DNS-320L, variante plus récente du DNS-320. Je ne crois pas que ce soit un problème mais je précise quand même. Si j'achète un second modèle, est-ce OK si je reprends un DNS-320L ?

En plus des deux sites web proposés, j'étais tombé sur celui-ci qui explique d'une autre manière comment obtenir un accès série à la console Linux : http://dns323.kood.org/hardware%3Aserial.

EDIT : Apparemment le DNS-320L a un processeur cadencé à 1GHz, contre 800MHz pour le modèle précédent (source). Il s'agirait d'un Marvell 88F6-LG02 88F6702-A1 (source). Et apparemment (2) le DNS-320L est proche du hardware d'un DS112j (même fréquence processeur mais modèle différent), et non plus du DS110j/DS210j comme le DNS-320 (source).

http://avezvousteste.fr/2013/08/30/d-link-dns-320-lw-le-nas-oriente-partage-et-cloud/

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Just1,

 

 

Donc pour le montage, effectivement pas de problème pour toi :wink: .

 

Le hardware n'est pas le même, mais à partir du moment on arrive à le reproduire sur un, on devrait pouvoir le re-faire sur l'autre modèle (s'il n'y a pas trop de différence hardware avec le modèle Synology).

 

Pou répondre à "LA question", je ne peux malheureusement pas t'assurer à 100% d'une réussite tant que personne n'a realisé avec succès le projet.

Tout ce que je peux te dire, c'est que je suis plutôt optimiste... (Surtout qu'au moment ou j'avais tenté l'opération, XPEnology en était qu'à ses balbutiements).

 

Avec toutes les infos existantes ça devrait le faire.

 

Je pense que mon prochain axe de travail sera de faire un synoboot ARM. Et en modifiant les variables d'environnement (via le "Serial", le faire booter sur une clé USB.

 

Bien évidemment, je te tiens informé sur l'avancement des opérations (en tout cas sur le DNS-320)

 

 

Terence34

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Je suis très intéresser par la modification d'un NAS Dlink DNS-323 par un système XPenology.

 

Avez vous réussi et si oui avez vous la procédure?

 

Merci de votre aide

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour kaka,

Pour ma part je n'ai pas du tout avancé sur le sujet pour l'instant. J'y pense mais le temps me manque (et d'ailleurs les connaissances techniques aussi, mais ça ça peut s'arranger au fil du temps).

Pour être précis il ne s'agit pas vraiment d'utiliser XPEnology dans un NAS D-Link, mais plutôt d'adapter (porter) le système Synology DSM pour un DNS-3xx. En réalité, XPEnology n'a même pas grand chose à voir là-dedans, si ce n'est que c'est une source d'inspiration inestimable puisqu'une communauté a déjà réussi à porter DSM sur une architecture PC, et que cette même communauté a laissé des infos sur ladite modification.

 

Justin

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ta réponse.

 

Je veux bien faire des tests mais j'ai peur que je ne puisse pas réinstaller le Système de Dlink et plus utiliser mon NAS définitivement.

Ça m’embête un peu.

 

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

faut peut etre regarder de ce coté là :

Grâce à D-Link, il est possible d’exécuter un script au démarrage du NAS, parce que si un fichier fun_plug est présent sur le volume 1, il est appelé à la fin du démarrage, justement pour tolérer ce fonctionnement. Des gens ont donc compilé des binaires fonctionnants sur le NAS et on peut retrouver un vrai petit environnement Linux.

 

j'ai fait une install de fun_plug sur un DNS-320 y a quelques temps, mais j'ai po eu le temps/courage de chercher plus loin...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis en train de voir pour m'acheter un DNS-320L. Cela ne veut pas dire que j'aurais plus de temps à consacrer mais ce sera déjà un premier pas.

A côté de ça j'ai aussi un nouveau PC depuis le début de l'année donc il sera plus facile pour moi de virtualiser des environnements Linux pour compiler des noyaux par exemple. On peut même envisager d'émuler l'architecture physique du NAS, pourquoi pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Je reviens à la charge pour cette modif Synology/D-Link parce qu'en ce moment j'ai un peu de temps, donc je me suis dit que j'allais m'y remettre. J'ai acheté comme prévu il y a quelques temps un nouveau DNS-320L spécialement pour le bidouiller.

 

J'ai démonté entièrement le produit (DNS-320L version B1E), fait une analyse de la carte électronique et voici le bilan :

 

Premier constat : aucun produit Synology n'utilise ce processeur, malgré ce qui est dit sur le forum D-Link, voir la liste des plateformes sur le wiki Synology. Dommage, d'autant plus que les DNS-320 d'origine ne sont plus commercialisés. Conclusion, si je fais des manips elles ne pourront probablement pas profiter en l'état aux possesseurs de DNS-320.

Deuxième constat : j'ai trouvé deux personnes qui ont travaillé sur le DNS-320L pour y installer un Linux, Andreas BÖHLER ("Andy") et martignlo. Ça devrait pouvoir m'aider un peu.

Troisième constat : les sources des outils utilisés par D-Link pour la compilation sont disponibles publiquement (tout comme c'est le cas pour Synology d'ailleurs), même s'ils ont du mal à les publier au vu de ce que dit la communauté. Il faut également regarder sur ftp://ftp.dlink.de car il y a certaines chose qu'on trouve dans un FTP mais pas dans l'autre...

 

Enfin, je suis tombé sur un billet expliquant noir sur blanc qu'installer DSM sur une machine autre que Synology est illégal, donc je ne peux évidemment encourager personne à le faire ! Moi personnellement je continue ma démarche, mais c'est avant tout pour m'auto-former au monde Linux embarqué.

 

Je m'arrête là pour aujourd'hui. Il faudra prochainement que :

  • je soude une connexion pour obtenir une liaison série entre mon PC et le NAS,
  • je me crée une machine virtuelle Linux dédiée à mes bidouilles,
  • je tente d'utiliser les outils fournis par Synology/D-Link pour en sortir quelque chose.

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Je tiens tout d'abord à m'excuser de détérer ce topic.... :roll:

 

Mais je viens de recevoir depuis quelques semaines un Dlink 320L et je suis en train de me renseigner sur les possibilités d'installer XPenology...

 

du coup je souhaitais juste savoir s'il y avait du nouveau sur ce sujet ? (mes recherches sur Internet ne m'ont pas apporté grand chose pour le moment)

 

Merci par avance,

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très sincèrement, à moins d'être un gros hacker cela relève plus de la grosse bidouille qu'autre chose. Le matos n'étant nativement pas assez puissant pour faire tourner DSM.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Très sincèrement, à moins d'être un gros hacker cela relève plus de la grosse bidouille qu'autre chose. Le matos n'étant nativement pas assez puissant pour faire tourner DSM.

 

Bonjour nicoueron, merci beaucoup pour ta réponse, c'est effectivement ce que je craignais :sad:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

Je tiens tout d'abord à m'excuser de détérer ce topic.... :roll:

Mais je viens de recevoir depuis quelques semaines un Dlink 320L et je suis en train de me renseigner sur les possibilités d'installer XPenology...

du coup je souhaitais juste savoir s'il y avait du nouveau sur ce sujet ? (mes recherches sur Internet ne m'ont pas apporté grand chose pour le moment)

Merci par avance,

 

Bonjour amitila,

A ma connaissance personne n'a réalisé cette prouesse, ou en tout cas personne ne l'a rendue publique. D'ailleurs il ne s'agirait pas vraiment d'installer XPEnology sur un NAS D-Link mais plutôt de porter Synology DSM sur la plateforme matérielle voulue.

 

Très sincèrement, à moins d'être un gros hacker cela relève plus de la grosse bidouille qu'autre chose. Le matos n'étant nativement pas assez puissant pour faire tourner DSM.

D'accord pour le "gros hacker", il faut très certainement avoir de solides connaissances de l'environnement Linux pour y parvenir, en particulier en ce qui concerne l'adéquation matériel <-> logiciel.

Tout à fait faux en revanche pour le "matos pas assez puissant pour faire tourner DSM", il suffit de lire tous les posts de ce fil pour le comprendre : du matériel Synology utilise des configurations matérielles similaires, voir par exemple mon lien du post 31701. Mais ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : les versions récentes de DSM sont probablement trop lourdes pour ces anciennes plateformes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout à fait faux en revanche pour le "matos pas assez puissant pour faire tourner DSM"

En ce qui nous concerne on est en 2016, il ne s'agit plus d'installer la version 3 ou à la limite 4. Donc je voulais dire comme tu le soulignes une version récente de DSM (ici >5.x)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ben tant mieux pour les possesseurs du ds212j, mais je doute qu'ils puissent en tirer un réel profit. C'est un peu comme avoir une Ferrari avec un moteur de 2cv...

Share this post


Link to post
Share on other sites