Des questions sur Xpenology, ESXi, etc...


Recommended Posts

Bonjour, tout d'abord je suis désolé d'avance si mon post est jugé hors sujet. Je vais en effet poser des questions sur XPenology mais aussi sur ESXi en général etc...

Je tourne actuellement ainsi :

Un DS123j qui en sert finalement qu'à du partage de fichiers en local, et à distance

Un Mini PC sous Win 10 pour faire tourner deux machines virtuelles, une Jeedom et une pour Homebridge (je fais pas mal de domotique)

 

J'aimerai en fait réunir ces deux machines en une, et en donnant un coup de peps à l'ensemble. J'ai la possibilité de récupérer à petit prix une machine Dell sous processeur i5, avec 12go de RAM. Je voudrais y ajouter un SSD et faire tourner mes machines virtuelles dessus via EXSi, mais du coup, également faire tourner Xpenology pour remplacer mon NAS. Du coup j'ai des questions d'ordre général.

 

- Pour accéder à mon "faux" NAS à distance, j'ai cru comprendre que ça se passe avec l'adresse MAC. Si je sacrifie mon DS213j, en donnant son adresse MAC à cette machine virtuelle, pourrais je accéder à mon NAS via Quickconnect?

 

- Comment se passe la gestion des disques durs sur Xpenology? Puis je prendre le disque dans mon NAS et le faire reconnaitre sans aucune manipulation pour ne perdre aucune données?

 

- En virtualisant Xpenology, est ce qu'on peut vraiment exploiter la puissance supplémentaire d'un i5 par exemple? Et la RAM? Puis je lui attribuer 4 ou 6go par exemple?

 

- L'ensemble est il stable? Surtout si je reste sur des choses assez simple comme décrite plus haut?

 

Merci, ce sera les premières questions pour l'instant :)

Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Nerso a dit :

Pour accéder à mon "faux" NAS à distance, j'ai cru comprendre que ça se passe avec l'adresse MAC. Si je sacrifie mon DS213j, en donnant son adresse MAC à cette machine virtuelle, pourrais je accéder à mon NAS via Quickconnect?

oui c'est possible, mais honnetement QuickConnect n'apporte rien si tu t'y connais en réseau ;)

 

Il y a 16 heures, Nerso a dit :

- Comment se passe la gestion des disques durs sur Xpenology? Puis je prendre le disque dans mon NAS et le faire reconnaitre sans aucune manipulation pour ne perdre aucune données?

Dire qu'il n'y a rien à faire serait une erreur, mais si tu les configures en RDM théoriquemnt DSM devrait les voir et proposer de migrer vers la version du loader. Donc tu devrais retrouver ton NAS comme il était avant avec la même configuration.

 

Il y a 16 heures, Nerso a dit :

- En virtualisant Xpenology, est ce qu'on peut vraiment exploiter la puissance supplémentaire d'un i5 par exemple? Et la RAM? Puis je lui attribuer 4 ou 6go par exemple?

oui heureusement!

 

Il y a 16 heures, Nerso a dit :

- L'ensemble est il stable? Surtout si je reste sur des choses assez simple comme décrite plus haut?

Oui, ESXi est un hyperviseur hyper stable, c'est celui qui est utilisé dans quasiment toutes les grandes entreprises. Toutefois il nécessite une supervision régulière pour s'assurer que tout tourne bien ou pour faire les mises à jour

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Merci, autre chose me vient à l'esprit, je vais mettre dans cette machine un petit SSD genre 120go, pour mes machines virtuelles domotique. La machine virtuelle qui fait tourner DSM peut se mettre dessus? Pour avoir un lancement plus rapide lors d'un reboot par exemple, ou lorsque certaines applis assez gourmandes genre Plex se mettront à travailler?

Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Nerso a dit :

Merci, autre chose me vient à l'esprit, je vais mettre dans cette machine un petit SSD genre 120go, pour mes machines virtuelles domotique. La machine virtuelle qui fait tourner DSM peut se mettre dessus? Pour avoir un lancement plus rapide lors d'un reboot par exemple, ou lorsque certaines applis assez gourmandes genre Plex se mettront à travailler?

Avant de te répondre, il faut que tu es à l'esprit ceci : si le SSD te sert de datastore, alors tu peux y mettre les fichiers de la VM, à savoir:

 - le fichier vmx qui décrit la VM

 - le vmdk du loader (50Mo)

 - les pointeur vmdk vers tes disques physiques (<=> RDM)

 

Ainsi, avec cette arborescence tu devrais voir mieux ce qu'il se passe réellement : ici seul le loader sera en capacité d'être chargé plus rapidement et encore... on parle de 50Mo utilisé seulement au démarrage. donc tu n'y verras rien du tout comme différence. De plus DSM s'installe sur une partition sur l'ensemble de tes disques de données. 

En gros ne pas confondre VM Windows avec une VM DSM où les données ne sont pas du tout situées au même endroit.  Donc ici ton SSD dans le cadre de DSM ne te servira à rien en terme de performance.

 

Toutefois, il existe une autre approche pour laquelle tu peux gagner un performance non pas pour DSM (pour les raisons que j'ai évoquées) mais pour tes autres VM (Windows, linux ou domotique). tu peux partager une partie de ton SSD en 2 : une pour le datastore pour y stocker tes VMs et une pour un cache SSD au niveau d'ESXi. Par exemple, tu peux dédier 50Go pour le datastore si tu as 1 ou 2 VM linux c'est largement suffisant et 70Go pour le cache SSD. Ainsi ESxi utilisera cet espace pour mettre en mémoire les données les plus utilisées de ces VMs.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.