Recommended Posts

il y a 5 minutes, nicoueron a dit :

Moi ce que je propose pour éventuellement avoir du transcodage hard et d'installer Plex dans un VM linux tout simple à laquelle on dédie une carte graphique voire plus simplement la partie GPU des CPU Intel.

Pas bête, ce qui règle de plus le soucis de licence de dsm.

Link to post
Share on other sites

C'est toi qui voit, il n'y a pas à être d'accord, tu as deux approches possibles pour installer DSM sur autre chose qu'un matériel officiel: la baremetal est de loin la plus simple si tu as le bon matériel, en VM tu es certain de n'arriver à rien si tu vises le transcodage hardware sous DSM. Il y a évidemment des alternatives avec Linux ou autre, mais est-ce vraiment le sujet, ici on parle xpenology donc je ne vois pas trop l'intérêt de t'orienter sur autre chose pour complexifier encore le problème..? 
Concernant l'évolutivité plus pérenne d'une installation VM, nous sommes de toute façon tous dans l'expectative car nous ne pouvons dire s'il y aura un loader DSM 7.0, donc ça n'est à mon sens pas un vrai critère de choix, si pas de loader, tout le monde restera sous DSM 6.2.2, que ce soient les VM ou les baremetal. Par contre ton DS918+ aura droit à cette mise à jour.

Très franchement, je chercherais juste à avoir un serveur Plex, je garderai mon chouette DS918+ en lui mettant 4x10To (tu en as déjà deux), en SHR ou Raid ça fait quand même 20 à 30To suivant le degré de protection SHR(2) Raid5 ou 6... Je ne sais pas ce qu'il te faut de plus comme stockage ^^;
Si tu galères avec le docker de Plex, pourquoi ne pas tout bêtement installer le package Synology à la place? Il aurait l'avantage de fonctionner directement avec l'accélération matérielle. Il y a une époque où les mises à jour étaient très en retard par rapport aux autres plateformes, c'est ce qui m'avait poussé vers la version docker mais ce n'est plus du tout le cas. 

Edited by pmchan
Link to post
Share on other sites

@pmchan je commence à douter du bien fondé de ma démarche avec ton dernier retour. J'étais déjà à 22 to en SHR (2*10 + 2*6) sur mon DS918+. Le fait de passer qu'à 30 to (4*10 to en SHR) me fait dire que je risque d'y arriver assez vite. De plus, je me retrouve avec 4*6 to sous la main inutilisables en l'état. Je n'ai pas envie d'investir de nouveau dans une unité d’extension qui risque encore de me claquer sous les doigts.

 

Si je suis ton dernier conseil, que pourrais-je faire afin d'étendre au-delà des 4*10 to l'espace de stockage ?

 

Effectivement, je n'ai pas pris en compte le DSM 7.0. Mais, en soit, la 6.2.2 est très stable même dans le temps. Il nous manquera les maj de sécurité par contre.

 

@pmchan tu utilises Xpenology/DSM pour faire quoi au-delà de plex ? par curiosité.

Edited by Alandil
Link to post
Share on other sites


j'ai répondu à ton mp mais je ne sais pas s'il t'aidera d'avantage que les avis trouvés ici-même.
 


Pour répondre à ta dernière question, hormis Plex je fais tourner un peu de tout, comme par exemple: 

sous docker:

Jellyfin (un dérivé d'emby qui commence à être pas mal et dont le transcodage hardware ne nécessite pas d'abonnement payant façon Plex, mais encore un peu "jeune" et buggé.)

Bitwardenrs (gestionnaire de mdp)

heimdall (page d'accueil web de liens personnalisés)

nextcloud + onlyoffice (partage de fichiers et suite bureautique en ligne ou en local)

pihole + visibilityspot_cloudflared (anti pub et DNS over HTTPS)

tiny tiny rss + RSS Bridge + Mercury (serveur de flux RSS et plugins divers)

Sinon des sauvegardes timemachine de nos ordis pros, des backup en tâches planifiées de sites webs et VPS distants, TVHeadend (enregistrement Freebox avec EPG), serveur web, gestion contacts et calendriers synchros avec les smartphones, quelques VM debian, Linux et windows, etc, j'en oublie! Ces serveurs sont géniaux.

 

Edited by pmchan
Link to post
Share on other sites

J'ai moi aussi répondu à ton MP.

 

Je pars sur le baremetal afin d'optimiser mon stockage sur l'ensemble de mes DD et faire de la transco HW avec certitude.

 

à l'occasion, j'échangerais sûrement avec toi concernant ton axe 

il y a 4 minutes, pmchan a dit :

pihole + visibilityspot_cloudflared (anti pub et DNS over HTTPS)

 

cela doit être intéressant.

 

Et bitwardenrs ? en quoi est-il différent de bitwarden que j'utilise ?

Link to post
Share on other sites

Le dns over HTTPS, je ne sais pas trop si c'est une bonne idée ou non dans la mesure ou cette version passe par les service de cloudflare... Mais bon, je voulais essayer :D

bitwardenrs est écrit en Rust et est beaucoup plus léger que l'original, c'est ce qui m'avait convaincu, 120Mo de ram et un seul container docker. Il fonctionne très bien avec les applis bitwarden sur smartphone et les extensions chrome, safari, firefox sur ordinateur...
 

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Le 04/04/2020 à 23:01, pmchan a dit :

 

Bitwardenrs (gestionnaire de mdp)

 

 

Salut,

Je ne connaissais pas Bitwardenrs (merci ;-) ).

Personnellement j'ai utilisé Keypass durant des années pour ensuite passer sur Lastpass.

Lastpass est hébergé en ligne et je l'utilise à travers un pluging dans mon chrome.

Les infos que j'ai pu lire sur le web concerne Bitwarden et je crois comprendre qu'il est exactement comme Lastpass.

Lui aussi hébergé sur un serveur en ligne sur lequel je n'ai pas la main.

Est-ce le cas aussi de la version rs ?

J'ai vu qu'il avait un pluging lui aussi, est'il possible de le faire pointer sur la version hébergé sur mon nas ?

Si non, alors je ne comprends pas l'utilité de l'installer sur le nas ! Pouvez-vous m'expliquer ou me donner un cas de figure ?

Merci

 

Link to post
Share on other sites

Hello,

Bitwarden et Bitwardenrs peuvent tout à fait être auto-hébergés gratuitement, c'est bien là l'intérêt, sur un nas ou tout autre serveur et même si des solutions Bitwarden payantes et en ligne existent également. J'utilise le docker Bitwardenrs et @EVOTk le docker Bitwarden officiel (corrige-moi si je me trompe).

Bitwardenrs a pour lui sa légèreté et son unique conteneur (le bitwarden officiel en nécessite plusieurs) contient à la fois le serveur et l'interface d'administration; il ne reste alors plus qu'à installer les extensions bitwarden sur vos navigateurs internet et les applis ios ou android, à configurer ces plugins et apps en les faisant pointer vers votre nas (idéalement en ayant attribué un sous-domaine à bitwardenrs pour un accès à la fois en local et depuis l'extérieur), et le tour est joué. On peut aussi créer plusieurs comptes utilisateurs.

 

Cachem propose un chouette tuto d'installation pour Bitwardenrs, c'est de mon point de vue le meilleur gestionnaire que j'ai pu tester, ayant auparavant tenté lastpass, keepass et celui intégré à Nextcloud.

EDIT: la seule chose que je n'ai pas réussi à faire fonctionner dans bitwardenrs, c'est l'utilisation d'un serveur SMTP en TLS ou SSL, pour les envois d'invitations à créer un compte, par exemple. Ça fonctionne en SMTP non sécurisé, sur port 25, mais aucun succès sur ports 587 ou 465, sachant que mon serveur smtp fonctionne avec d'autres conteneurs docker comme Rainloop ou un wordpress en SSL/TLS. Je viens de mettre à jour Bitwardenrs vers la dernière version et retenterai ma chance.

Edited by pmchan
Link to post
Share on other sites

Hello,

Oui j'ai la version "officiel" de bitwarden en 10 conteneurs ( lol ).

Plus lourde que Bitwardenrs, certains fonctions sont différentes, par exemple pour moi impossible d'invité des personnes a s'inscrire a mon bitwarden directement par l'interface de bitwarden , ce qui est possible pour bitwardenrs, ...

 

Il me semble que bitwardenrs inclu gratuitement des fonctions payantes de bitwarden.

Link to post
Share on other sites

Hello,

Je viens d’aggraver une petite boulette existante.

J’espère que l'un de vous pourra m'aider

Lors de l’installation, J'ai mis ceci  /docker/  dans l’onglet Volume.

Sur le coup, ça n'a pas posé de problème. j'ai ensuite importé et trier tout mes identifiants.

Ensuite, la question "comment je fait pour le backup" s'est pausé.

En cherchant sur le web,je comprends que je dois sauvegarder les fichiers se trouvant dans  /docker  de mes dossiers partagés.

Mais voila, il n'y avait rien.

Je continu à chercher et en fait, j'ai mal compris et c'est  /data/  que j'aurais du mettre dans l’onglet Volume.

Je stop le docker, je modifie le chemin, je relance le docker.

Bingo ! les fichiers sont visibles et accessibles.

Mais je ne peux plus me connecter avec mon compte.

Je fait l'étape inverse et remet  /docker/  pourtant je ne peut toujours pas me connecter.

Avez vous des idées ? Pour m'éviter de devoir tout retrier.

Merci

 

Edited by Tar3314
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.