Problème disque dur virtuel


Recommended Posts

Bonjour, Xpeno ne démarre plus suite à un problème d'espace .vdmk.

La VM ne démarre plus en m'informant que l'espace est insuffisant. J'avais 5 To, mais il n'y avait que 3.8 qui était utilisé, et d'un coup, il est passé à 5To et ne veut plus démarrer.

 

Merci.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Salut,

 

En te lisant je comprend que tu ne fais pas de RDM - c'est regrettable^^

Je ne savais pas que VMware augmentait tout seul le fichier vmdk, le résultat final me semble hélas compréhensible. Maintenant pour corriger ton pb je pense qu'une réinstalle de DSM pourrait fonctionner et avec un peu de change il verra que le vmdk contient tj les partitions DSM.

Link to post
Share on other sites

Bonjour et tout d’abords merci d’avoir répondu à mon post.

entre temps j’ai réinstallé un dsm et je ne connaissais pas le RDM. Est ce que je peux encore le faire après avoir créer un espace de 5to sur mon dsm?

Link to post
Share on other sites

non pas à ma connaissance.

 

Pour rappel le RDM consiste à allouer physiquement parlant tout un disque à une VM. 

  • Avantages : 
    • performance meilleure 
    • indépendance de la VM vis-à-vis de la taille du datastore
    • possibilité de revenir un baremetal plus tard (l'inverse aussi d'ailleurs)
    • si un disque crash tu pourras le remplacer très facilement (comme sur un NAS classique) et surtout savoir lequel est défectueux
  • Inconvénient : pas de monitoring SMART :/
Link to post
Share on other sites

Super merci.

 

J'ai 2 banques de données sous esxi, et chacune d'entre elles comporte 2 disques de 3 to chacun. Il faut que je reprenne toutes les banques de données à 0 ou je pourrais faire une version RDM?

 

Merci.

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Le RDM consiste à affecter un (ou plusieurs) disque(s) entier à une VM.

Il ne peut donc plus faire partie du datastore, et les données présentes dessus (surtout dans le cas d'un datastore qui utilise un système de fichiers spécifique) seront perdues.

Donc, si les données du NAS sont sur un ou plusieurs DS, il faut tout d'abord les sauvegarder avant de mapper les disques sauvegardés en RDM.

Si la place est suffisante sur DS pour recevoir les données de l'autre, ça peut se faire ainsi :

- 1 sauvegarde du DS1 vers le DS2

- 2 Suppression des disques sur DS1 dans la VM

- 3 Destruction du DS1 et allocation des disques en RDM à la VM hébergeant le NAS

- 4 Création d'un volume (SHR ou RAID5) du NAS sur les disques RDM

- 5 Recopie des données du DS2 vers le volume hébergé en RDM

- 6 Si toutes les données du DS2 sont récupérées, suppression des volumes hébergés sur le DS2 et réallocation des disques en RDM dans le NAS

- 7 Ajout des disques dans le volume déjà présent sur le NAS

- 8 restauration des données sauvegardées si nécessaire sur le NAS

Si la place n'est pas suffisante, il faudra envisager des sauvegardes externes (disques USB, cloud, etc...)

 

Jacques

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Re bonjour,

 

Bon alors, voilà ce que je souhaiterai faire avec vos remarques et conseils.

 

J'ai actuellement 2 datastores qu'on appelera DS1 et DS2. Chacun de ces DS, comporte 2 disques dur de 3 To chacun.

 

Actuellement :

 

- sur DS1, je dispose de 2 VM à savoir une VM Windows et une VM Xpeno DS3615 (avec 5 To d'espace alloué).

 

- sur DS2, je dispose d' 1 VM à savoir JEEDOM.

 

Tout d'abords je pense qu'il me faudra exporter cette VM sur DS1 (mais je ne sais pas trop comment faire et surtout, je n'ai pas envie de faire de bêtise et perdre cette VM).

 

Ensuite, supprimer DS2 et utiliser les 2 disques en RDM et les alloués exclusivement à une VM XPENOLOGY.

 

Est-ce envisageable?

 

Merci.

Link to post
Share on other sites

Oui j'aurai tendance à faire pareil (déplacer la VM Jeedom sur le DS1 pour libérer les 2 disques de 3To)

 

Pour se faire

  1. Il faut évidement l'éteindre proprement.
  2. Tu enlève de l'inventaire la dite VM (Attention à ne pas demander la suppression des fichiers évidement!!!)
  3. A partir du navigateur de la banque de données tu déplaces le contenu du répertoire de la VM du DS2 vers le DS1
  4. Tu réimportes la VM à l'inventaire en sélectionnant le fichier vmx situé dans le répertoire que tu viens de déplacer
  5. de mémoire ESXi devrait de poser la question de savoir si la VM a été copiée ou déplacée, là tu choisi 'déplacée'
  6. et tu la relances pour voir si elle marche bien.
  7. Si tout est bon pour cette VM, tu supprimes le DS2 à partir de l'écran de gestion de stockage d'ESXi
  8. tu crées les 2 fichiers vmdk 'virtuel' correspondant au RDM pour les 2 disques "libérés" sur le DS1
  9. Tu éteins la VM EXPEnology
  10. Tu références ces fichiers vmdk 'virtuel' à ta VM XPEnology en prenant soin de les affecter au bon controleur selon la version de DSM (en 6.1 ce n'est pas le même qu'en 6.2)
  11. tu relances la VM XPEnology et normalement dans le menu gestion de stockage de DSM il devrait voire 2 nouveaux disques, je te conseil de créer un nouveau volume pour le coup.
Link to post
Share on other sites

L'inventaire c'est le terme VMWare pour désigner l'endroit où sont listées/répertoriées les VM

non c'est vrai que ça porte à confusion dans la tournure, mais je parle effectivement des 2 disques libérés du DS2 mais les fichiers virtuels vmdk correspondants doivent être placés sur le DS1

Link to post
Share on other sites

Ok. Donc j’ai bien migrer tout ce qu’il y avait du DS2 vers le DS1. J’ai supprimé le DS2 et maintenant je dois faire la manip pour le rDM, mais j’ai du sortir... je verrai ça en rentrant. Encore merci.
Je vous disais ce qu’il en sera par la suite.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Link to post
Share on other sites

Bon bon bon,

 

J'ai réussi à créer mes 2 disques en RDM. J'ai installé DS3617XS avec les 2 disques en RAID 0, sachant que j'ai un disque dur de sauvegarde en USB (Hyper Vault).

 

Je pense que cela devrait aller maintenant.

 

Quels sont les gains que je vais avoir au final?

Link to post
Share on other sites
  • nicoueron changed the title to Problème disque dur virtuel

déjà tu n'as plus à maintenir 2 datastores mais un seul. et je me répète :

Le 05/08/2019 à 14:33, nicoueron a dit :
  • Avantages : 
    • performance meilleure 
    • indépendance de la VM vis-à-vis de la taille du datastore
    • possibilité de revenir un baremetal plus tard (l'inverse aussi d'ailleurs)
    • si un disque crash tu pourras le remplacer très facilement (comme sur un NAS classique) et surtout savoir lequel est défectueux
  • Inconvénient : pas de monitoring SMART :/

 

par expérience et comme j'avais les visiblement les mêmes besoins que toi (sauf que moi j'avais Domoticz et non Jeedom) j'avais fait cela :

- remplacer la VM Jeedom par une installe physique sur un raspberryPi. En cas de crash du NAS, ta domotique fonctionne toujours.

- laisser les VM Linux et/ou Windows sur le datastore sur un disque dur physique à part (pour être encore plus précis sur un SSD pour des gains de perf hallucinant). Sur ce même datastore tu crées aussi la VM XPEnology à laquelle tu affectes TOUS les disques durs physiques mappé en RDM dont tu sais qu'ils seront utilisés par DSM et non pas ESXi.

Link to post
Share on other sites

Oui effectivement, j'avais lu ce que tu avais mentionné plus haut mais je l'ai zappé...(désolé).

 

Je me tâte à passer sur un raspberryPi pour JEEDOM depuis quelque temps aussi. Je vais faire mes recherches la dessus.

 

En tout un GROS merci à vous pour votre aide.

 

Je peux dire que le sujet est clos.

 

En espérant que cela puisse aider d'autres personnes se trouvant dans mon cas.

Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.