Jump to content
XPEnology Community

Xpenology pour les nuls. (Volume 1)


tarassboulba
 Share

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je me propose de poser ici les questions qu'un candide peut légitimement se poser, les plus basiques possibles, en attendant des réponses "concises", "simples", "claires", "accessibles". ( la quadrature du cercle en somme... )

 

L'objectif est d'obtenir une vision des mises en œuvre Xpenology, et des besoins, et limitations que cela suppose, et de faire des renvois appropriés à des sujets déjà abordés. ( ex: avoir Windows pour certaines tâches )

 

A Questions sur Xpenology:

A.1- Quelle est la relation entre Xpenology et Synology?

( Quel usage des sources Synology ? Quelle licence des sources Synology? )

A.2- Quelle sont les différences de fonctionnalités entre Xpenology et Synology?

A.3- Existe-t-il une différence de support matériel entre Xpenology et Synology ?

( support de processeurs ? supports de chipset ? ... )

A.4- Pourquoi Xpenology a-t-il comme référence le DS3612 pour sa création ?

 

 

B Questions concernant l'installation de Xpenology lui-même:

B.1- Est-il possible d'installer Xpenology directement sur le matériel ?

C'est à dire, sans aucune couche de virtualisation!

B.2- Est-ce que Xpenology intègre une couche de virtualisation ?

B.3- Est-il possible de "construire" spécifiquement un Xpenology dédié à un type de configuration ? En retirant les prises en charge des matériels qui ne sont pas dans cette configuration?

 

C Quelques questions concernant la virtualisation:

C.1- Pourquoi utiliser une couche de virtualisation ?

C.2- Quels sont les virtualisations que la communauté utilise en priorité?

 

P.S: Titre : "Xpenology pour les nuls. (Volume 1)" Volume 2 à paraitre, prochainement...

Link to comment
Share on other sites

A Questions sur Xpenology:

A.1- Quelle est la relation entre Xpenology et Synology?

 

Synology fournit le système d'exploitation pour le matériel vendu sous sa marque. Le système d'exploitation est fournit sous licence GPL, (http://sourceforge.net/projects/dsgpl/files/), et est une distribution GNU/Linux, qui est spécifiquement adapté à chaque appareil.

Synology fournit une interface utilisateur, DSM (Disk Station Manager), qui permet de gérer les fonctionnalités du produit livré.

Synology fournit aussi des outils supplémentaires, des paquets, au sein d'une "boutique" en ligne permettant d'ajouter des fonctionnalités supplémentaires au sein de l'interface de du DSM. Chaque développeur peut créer des outils qui peuvent être intégrés au gestionnaire de DSM, ( http://www.synology.com/fr-fr/support/developer ), à la façon d'Apple Store.

 

Xpenology fournit un système d'exploitation qui à pour objectif de fonctionner sur une large gamme de matériel, et reprend les mêmes sources du système d'exploitation, en y ajoutant la gestion de matériels non supportés en standard. L'installation de Xpenology sur un système reprend la méthode d'installation de Synology, en remplaçant certains fichiers par d'autres et en adaptant la méthode d'installation par l'intermédiaire d'un démarrage initial sur clef usb.

 

Xpenology est fournit sans support natif spécifique de la virtualisation.

Cependant il y peut exister des versions de Xpenology spécifiquement adaptés à certains type de virtualisation, par exemple sous l'outil ESXi de VMware vSphere 5.5 ( vSphere 5.5 ne propose plus de console de service COS et l'espace d'installation est réduit à moins de 150Mo) on peut le trouver ici (http://xpenology.com/forum/viewtopic.php?f=14&t=1939) fournit, selon son auteur, le contributeur Trantor, " à titre de test et sans garantie d'aucune sorte".

 

A.2- Quelle sont les différences de fonctionnalités entre Xpenology et Synology?

 

Hormis la gestion des matériels non pris encore en charge, les fonctionnalités ont pour objet d'être les mêmes.

 

A.3- Existe-t-il une différence de support matériel entre Xpenology et Synology ?

 

Synology fournit un système adapté à chaque matériel notamment en terme de processeur et de gestion de l’énergie.

Xpenology est basé sur les outils ( Tool Chain = Intel x86 Linux 3.2.40 -Bromolow ) correspondant à un processeur générique ( type Intel Core i3 ).

 

A.4- Pourquoi Xpenology a-t-il comme référence le DS3612 pour sa création ?

 

Sans doute pour avoir un support matériel le plus générique possible, le DS3612s étant fournit avec un processeur Intel Core I3-2100, et autour d'un carte mère "type PC".

Link to comment
Share on other sites

B Questions concernant l'installation de Xpenology lui-même:

B.1- Est-il possible d'installer Xpenology directement sur le matériel ?

 

Oui, c'est d'ailleurs l'objectif comme ici : How to install XPEnology La méthode indiqué suppose que vous avez à disposition un PC Windows ( en vrai ou virtualisé ) à coté de la machine cible ( celle sur laquelle Xpenology sera installé) pour utiliser un des outils proposés, win32diskimager pour ne pas le nommer. Il est possible de faire cette étape sous d'autre systèmes ( GNU/Linux, etc... ) mais ce n'est pas le sujet ici.

 

La méthode d'installation comprend deux étapes:

1- boot de la machine cible sur clef usb afin de permettre son accés via le réseau.

2- A partir d'un PC sur le même réseau, "injection" du système complet à l'aide de Synology Assistant à partir d'un PC ( windows ou Linux ou Mac) puisque Synology fournit ici les versions de son outils pour installer à partir de différents OS.

 

Donc ici il n'y a pas question de virtualisation!

 

B.2- Est-ce que Xpenology intègre une couche de virtualisation ?

 

Xpenology n'intègre pas de couche de virtualisation.

Pour une machine dédiée, spécifiquement destiné à réalisé un NAS, le besoin d'installer une couche de virtualisation est discutable: petite perte de performance due à la couche de virtualisation contre plus grande compatibilité matérielle. Pour résumer si sans couche de virtualisation Xpenology fonctionne, nulle besoin de virtualiser.

 

Cependant certains contributeurs fournissent des versions dédiées. ( http://xpenology.com/forum/viewtopic.php?f=14&t=1939exemple: Trantor )

 

B.3- Est-il possible de "construire" spécifiquement un Xpenology dédié à un type de configuration ? En retirant les prises en charge des matériels qui ne sont pas dans cette configuration?

 

Oui c'est possible.

Il faut sans doute avoir déjà une petite expérience dans la compilation de noyaux et on peut trouver des informations spécifiques dans les documents mis à disposition dans la zone de téléchargement.( le modèle de base utilisé pour Xpenology est le DS3612 à 12-bay )

Link to comment
Share on other sites

C Quelques questions concernant la virtualisation:

C.1- Pourquoi utiliser une couche de virtualisation ?

 

La virtualisation à pour objet de faire croire à un logiciel ou un système d'exploitation qu'il fonctionne sur une "machine réelle". Cela correspond à un système à trois étages: Au-dessus du matériel(1) se trouve l'hôte(2), qui réalise la virtualisation pour ses invités(3), elle est la couche intermédiaire qui réalise deux choses différentes:

vers n°3- Elle se fait passer pour une machine réelle aux yeux de ses invités(3).

vers n°1- Elle dialogue avec la machine réelle(1) pour utiliser ses capacités.

 

Pour la mise en place de l'interface Synology sur du matériel tiers, il peut-être plus facile d'utiliser une couche de virtualisation afin de mimer le comportement du matériel fournit par la marque pour bénéficier de tous les comportements qui y sont liés.

 

La virtualisation permet en outre d'installer sur un seul matériel plusieurs invités, en partageant les ressources ( matérielles ) ainsi mise en commun. Il sera ainsi possible de faire côtoyer sur une même machine un NAS, un serveur Web ....

 

Sur une machine dédiée NAS, la virtualisation ajoute une couche de complexité supplémentaire qu'il faut mettre en place et gérer.

 

C.2- Quels sont les virtualisations que la communauté utilise en priorité?

 

Un outils que l'on rencontre souvent sur le forum est VMware vSphere Hypervisor (ESXi) dont les sources sont sous de multiples licences libres, ce qui n'implique pas qu'il soit gratuit. D'après ce que j'en ai compris l'hyperviseur est gratuit mais la partie gestion distante est payante ( à confirmer ou préciser ).

 

Un autre outil Virtualbox.

 

Des "build" spécifiques sont testés en mode virtuel mais peuvent, suivant les inclusions devenir utilisable sans virtualisation, il me semble que gnoboot est dans ce cas là.

Link to comment
Share on other sites

 Share

×
×
  • Create New...