Recommended Posts

  • 3 weeks later...

Bonjour

 

Depuis l'installation de la version 6.2.3-25426, j'ai des soucis de réponse de disque.
Le transfert se plante, je suis obligé de redémarrer le système. J'ai augmenté la mémoire, rien n'y fait.

 

Comment revenir à la version précédente, qui fonctionnait parfaitement, sans perdre mes données, elles sont sauvegardées mais 8 To à remettre... bonjour le temps.

 

Merci à vous et bonne journée

 

 

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Bonsoir

 

Pour finir je vais refaire ma config en ds3617

 

petite question quelle taille de disque faut-il déclarer au début pour installer le .pat
J'ai mis 50 Go, mais cela me semble bien trop, quelle valeur "utile" faut-il ? bien que cela fonctionne très bien.

 

Merci

Link to post
Share on other sites

Salut je suis pas sur de comprendre ta question!?

 

DSM s'installe sur l'ensemble de tes disques alors que le loader, lui, s'installe sur un disque à part d'une cinquante de Mo max. 

Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

En fait juste après avoir lancer le .ovf, quand je lance le xpenology (vu dans synology assitant) il me demande de créer un disque pour "se connecter".
Ensuite j'installe le .pat.

 

C'est la taille de ce disque que je souhaite connaitre à minima.

 

Car ensuite je vais créer mes disques de données de plusieurs To.

 

merci et bon week

Link to post
Share on other sites

j'avoue ne plus avoir les écrans en tête pour l'installation de DSM, mais qui te demande de créer un disque pour "se connecter", le wizard de DSM? une capture d'écran serait un plus ;)

Link to post
Share on other sites

voila, j'ai relancé une install

 

une fois un disque créé, l'install continue avec le .pat
Donc c'est la taille de ce disque qui m’interroge !!

 

ensuite une fois le xpenology opérationnel, je cré mes disques de données.

 

 

 

image.png.6657ab4b34682043992df7ce48a5bc2e.png

Link to post
Share on other sites

J'ajoute un disque de 10 Go (c'est que je fais mais peu être est-ce inutilement trop gros). et l'install se termine sans pb.

J'ai un xpenology fonctionnel.

Ensuite j'ajoute mes disques de données.

 

donc en clair, je cré un petit disque de "pseudos données" pour installer DSM, je fais des copies du dossier esxi dans d'autres dossiers  et ensuite en modifiant le grup.cfg avec ta méthode, j’obtiens plusieurs xpnology opérationnels. Reste à rajouter si besoin des disques supplémentaires.

 

Et cela fonctionne correctement.

 

donc c'est la taille de ce "pseudo disque de données" qui m'interpelle.

 

 

Link to post
Share on other sites

oui, mais cela me permet de séparer le système des données.
en cas de crash et en prévision je ne sauvegarde que cette partie là, sans les disques de données et bingo !

 

mais depuis plusieurs années, pas eu besoin, mais mes disques prennent de l'age (comme moi !!!), et prudence.

 

10 go c'est peu être beaucoup trop !, mais bon vu la taille des disques actuelle...

 

Link to post
Share on other sites

oui, mais qu'importe , cela me permet de "séparer" les deux (enfin presque).

Et réinjecter les vmdk et autres sauvegardés, m'évite de tout reconfigurer si besoin est.
cela prend 2 Go environ, donc mon choix de 10 Go peut se ramener à 5.

 

En tout cas merci de tes bon conseils.

 

par contre en esxi v7, un copain a essayé et xpenology ne fonctionne pas !
as-tu des infos la-dessus ?

 

 

 

Link to post
Share on other sites
Le 24/04/2021 à 20:52, z750leovince a dit :

dadoudou , j'ai fais comme toi, j'ai cree un disque virtuel "data" pour toutes les install de logiciel de dsm, et ensuite mes disques de donnees en drm...

Ce que vous ne semblez pas comprendre c'est qu'une fois installé sur votre disque virtuel "data", DSM se répliquera sur les autre disques de données en RDM! Donc ça ne sert à rien!

Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

je suis tout à fait d'accord avec toi.
Comme il n'y a pas de media de stockage, il faut bien installer le DSM quelque part.
Et si un disque lâche, le fait d'installer sur tous les disques assure une redondance du DSM.

 

Même si cela ne sert à rien, et je te l'accorde, qu'importe c'est un peu comme une partition de secours.

 

je basculerai sur 2 questions :
- comment sauvegarder notre config (je suis sur esxi v6.7) ? pour une reinstall rapide, plutôt que de sauvegarder les vmdk.
- et quid de l'esxi v7 ?

 

En tout cas merci pour tes conseils qui m'ont bien servi. Continuons car ce DSM est une petite merveille pleine de possibilités.

 

Bien à vous.

Link to post
Share on other sites

D'accord avec Nicoueron, en utilisation normale du NAS, le disque indépendant ne sert à rien, à part à perdre de la place dans le datastore.

Il y a un cas où un disque indépendant est utile à mon avis (et je ne vois que ce cas), c'est pour tester la migration ou l'installation d'un DSM sans utiliser des données. Pour tester un DSM, on peut se contenter d'un disque de 2Go, avec éventuellement quelques données de test dans un volume unique.

 

Jacques

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, dadoudou a dit :

- et quid de l'esxi v7 ?

L'ESXi v7 dépend de la configuration de ta machine.

Pour cela il faut aller sur le site de vmware compatibility matrix pour tester si ta configuration fonctionnera ou pas.

 

Un ami utilise esxi 7 sans problème sur un Dell poweredge R740 y compris avec un controleur Disque qu'il a pris soin de prendre dans la liste de compatibilité vmware.

 

Pour ma part je suis sur un Dell T320 avec un contrôleur disque Dell PERC H310 et je n'essaye même pas de passer un V7 car je suis sûr que j'aurai des problèmes.

 

Au regard des différences entre la v6.7 et la v7 je ne vois pas trop l'intérêt pour nos seuls besoins de DSM de passer en V7 d'autant que la v6.7 est toujours supportée puisque vmware diffuse toujours de patch correctif (l'update 3 date de mars 2021)

A toi de voir.

Pour l'autre question sur l'utilité d'un disque virtuel de 4 TB, vraiment aucun intérêt. Le DSM gère très bien cela sur tes disques en RDM et est capable de réparer le système justement par ce qu'il installe le système sur TOUS les disques.

Pour t'en convaincre, dans une console de ton esxi ls -l /vmfs/devices/disks

et chacun des tes disques tu y vera les 3 partitions installées par le DSM dont celle avec le système.

 

Fred

 

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, dadoudou a dit :

Comme il n'y a pas de media de stockage, il faut bien installer le DSM quelque part.

Ben logiquement tu aurais du ajouter tes disques de données avant de lancer la VM... Donc DSM les aurait vu à partir de là 2 choix possibles :

  • soit DSM était déjà présent sur ces disques en version 6.2.3 MAX, et là il propose de migrer ou reconfigurer le NAS
  • soit DSM n'était pas installé sur ces disques de données et là il doit te proposer de les formater pour initialiser les données et la partition système de DSM sur chacun d'entre eux.

La remarque de JacquesF est tout à fait exacte, je ne vois que ce cas là pour justifier l'utilisation d'un disque de données supplémentaire de 2Go. Après j'avoue que c'est un bel argument ;)

 

Pour les version d'ESXi, 6.7 ou 7, honnêtement si aucune des évolutions ne te concernent matériellement parlant, mieux vaut rester sur une version qui fonctionne avec ton serveur!

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.