JacquesF

Members
  • Content Count

    246
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

JacquesF last won the day on July 7

JacquesF had the most liked content!

Community Reputation

27 Excellent

About JacquesF

  • Rank
    Super Member

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, Il te faut une connexion en SSH au NAS, (Panneau de configuration / Terminal & SNMP / Activer SSH). Se connecter avec un niveau admin et passer root avec la commande sudo -i (mot de passe du compte utilisé niveau admin). Faire une copie du fichier/etc/samba/smb.share.conf par sécurité (cp /etc/samba/smb.share.conf /etc/samba/smb.share.conf.old par exemple) . Ensuite, il faut éditer le fichier /etc/samba/smb.share.conf avec un éditeur comme vi (voir le web pour les commandes de base de cet éditeur). Chaque partage commence par son nom entre crochets suivi d'une vingtaine de lignes de paramètres. Il suffit d'effacer toutes les lignes concernant le partage (commande 'dd' sous vi à répéter ligne par ligne, ou 10dd pour en effacer 10 d'un coup). Sauvegarder les modifications (sous vi, taper Esc (touche Escape ou Echap) puis : (touche ": /") suivi de w et q (Write Quit). Redémarrer le service de partage de fichiers, ou le NAS et réanalyser le réseau partagé depuis un PC sous Windows. Jacques
  2. Bonjour, Comme la modification liée à la réorganisation n'est probablement pas passée par le gestionnaire de fichiers, il est probable que les anciens partages sont toujours configurés dans le fichier /etc/samba/smb.share.conf du NAS. En effaçant les blocs correspondants aux artages en trop, cela devrait régler le soucis. Jacques
  3. Bonsoir, De mémoire, il y a un tuto avec toutes les versions du loader (par Polanski) qui indique aussi une version alternative du loader par IG-88) et d'un autre fichier de drivers (le extra.lzma). En principe, pour faire prendre en compte les pilotes, il faut remplacer le fichier extra.lzma d'origine par l'autre et le renommer avec ce même nom. Actuellement, je suis toujours en 6.1.7 le NAS n'étant pas ouvert sur l'extérieur je n'ai pas pris le temps (ni la tête) pour faire la mise à jour en 6.2 Désolé de ne pas pouvoir en dire plus. Jacques
  4. Bonjour, Si la VM n'est pas visible, c'est que la carte réseau n'est pas reconnue, ou que le serveur DHCP n'a pas reçu (ou répondu à) la requête. 1) Vérifier le type de carte affectée par rapport aux différents tutos 2) Vérifier que la carte est bien connectée au démarrage de la VM (ce n'est pas systématiquement le cas à la création) 3) Vérifier que le vSwitch est bien connecté sur l'interface réseau du serveur ESXi 4) Ensuite, mettre un analyseur sur le réseau (avec Wireshark) pour regarder ce qui se passe si rien ne fonctionne encore Jacques
  5. Bonjour, ESXi est un hyperviseur, c'est à dire, comme Nicoueron l'a déjà expliqué dans plusieurs posts ici, un système d'exploitation qui se charge de faire tourner les machines virtuelles et permet de les administrer. Une VM est un "ordinateur" indépendant, qui nécessite pour se connecter une accès réseau. La façon la plus simple pour accéder à ses différents "ordinateurs" virtuels est une connexion à distance (RDP pour Windows, x2go ou X ou/et SSH pour Linux). Il est possible d'avoir un accès de type écran/clavier via l'interface Web d'administration de ESXi si je ne m'abuse (à vérifier, surtout si c'est une condition soumise à licence, mes souvenirs professionnels étant avec des licences Enterprise disposant de tous les droits et mon usage perso actuel ne concerne que Linux, Windows étant un OS que je délaisse depuis des années). Jacques
  6. JacquesF

    Recherche de port

    Bonjour, En root, via ssh (et sudo je pense, je me connecte en root directement via une clef donc je ne passe pas par un copte admin) : Commande : netstat -lataupen Il y a 2 a qui sont redondant dans les options de la commande, mais ça donne un nom facile à mémoriser pour "espionner" tout ce qui est ouvert en ports, le "n" à la fin permet d'afficher le numéro du port au lieu du nom. De mémoire, a pour voir toutes les sockets (même non connectées), t pour tcp, u pour udp, l pour la liste, p pour le nom du programme attaché. Jacques
  7. Bonsoir, Pour activer le SHR en DSM 6, voici un article expliquant la procédure (qui fonctionne très bien, je l'ai fait sur mon XPeno) : https://xpenology.club/enable-shr-in-dsm-6/ SHR n'est pas une technique "propriétaire" à proprement parler, c'est une combinaison de différentes abstractions logicielles pour accéder aux données : Raid SOFT via mdadm et Volumes logiques via LVM. On peut récupérer sans soucis ces données en démarrant un système Linux (rescueCD par exemple, ou un LiveCD) et en montant les différentes couches. La procédure est indiquée dans la FAQ sur le site de Synology. Jacques
  8. Le terme "clef USB" signifiait "disque de boot". Qu'il soit sous forme de clef, de carte SD, d'image CD ou de disque virtuel, c'est bien l'image de la clef qui est utilisée et dont il s'agit dans le cas du disque eSATA. Bonne journée Jacques
  9. Bonjour, Vu la taille des partitions du disque e-sata, ça ressemble étrangement à la clef USB de démarrage. Est-ce que celle-ci est bien définie dans les paramètres de ta VM (disque dur SATA d'après la copie d'écran, mais ça fait un moment que je n'ai plus jouer avec une VM XPenology et j'ai oublié comment elle doit être déclarée (cf. n° de contrôleur)) ? Jacques
  10. Bonjour, Je ne sais pas si c'est lié, mais sur mon serveur Linux (Debian), il y a eu il y a 2 jours je crois une mise à jour des certificats racine. C'est peut-être tout simplement le cas, si la CA de Let's encrypt n'est plus à jour, on peut avoir ce genre d'erreur. Maintenant pour Windows, je ne sais pas comment la Maj se fait, navigateur ou Windows Update... Jacques
  11. Bonjour, Et sans tenter d'assembler le raid, un mount de /dev/sda1 ne permet pas de lire les fichiers ? Ensuite, il faut faire attention aux options de montage, si le disque n'a pas été arrêté proprement, le montage peut se faire par défaut en read only, on peut forcer avec la bonne option. Je ne connais pas Ext2fsb (mais j'ai déjà utilisé Ext2fsd) et il fallait indiquer qu'on voulait utiliser (à ses risques et périls) l'option d'écriture. Ceci peut expliquer que tu ne puisses pas sauvegarder les modifications. Jacques
  12. Bonsoir, Le système racine est /dev/md0 dans un NAS, et correspond à la première partition de chaque disque dur (donc sda1 dans ton cas). En principe, en refaisant le raid soft avec mdadm -A -R /dev/md0 /dev/sda1 et en montant ensuite le raid soft dans un dossier avec mount /dev/md0 mondisk tu devrais pouvoir éditer le fichier mountdisk/etc.default/VERSION sans problème. Jacques
  13. Bonjour, J'ai fait quelques tests hier en NFS entre 2 NAS, le contenu du dossier monté est invisible de VideoStation en effet. Et comme je n'ai rajouté que 2 fichiers dans le dossier distant, je doute que l'indexation soit en cause. J'ai même tenté de remonter le dossier distant dans un dossier local déjà indexé, sans résultat. Les liens symboliques ne sont pas pris en compte par le gestionnaire de fichiers, ni par VideoStation. Les liens physiques le sont (c'est la moindre des choses) mais on ne peut pas lier de façon hard des fichiers entre 2 systèmes de fichiers distincts (et c'est normal). Maintenant, dans le cas exposé (Xpenology sous Virtualbox), il est peut-être possible de leurrer DSM en montant ces dossiers distants en local sur le PC hôte, puis en les rendant accessible via VB sous forme de dossiers partagés pour XP, mais j'en doute, le partage via VB étant vu comme des dossiers réseaux sous Windows, et je ne me souviens pas d'avoir réussi à les voir sous un Linux hébergé de manière directe. Jacques
  14. Je n'utilise pas le transcodage, donc mes réponses ne sont que des déductions, ou des souvenirs de lectures... La commande cat permet de lire le contenu d'un fichier, donc si ce fichier n'est pas créé, c'est que le décodage hard n'a pas l'air d'être activé. Ça n'a rien à voir avec le fait d'un montage NFS ou non pour moi. Si ce fichier doit être présent quand le transcodage hard est activé, alors c'est que la configuration (soft ou hard) n'est pas conforme ou n'est pas détectée correctement. Et vu le nom du fichier, on est plus sur un problème de licence à mon avis. A vérifier avec des utilisateurs de ce service, je ne peux pas t'en dire plus. Jacques
  15. Bonsoir, Je peux me tromper, mais le transcodage hardware est plus souvent bridé par un problème de matériel justement (carte non compatible) ou de licence. Si dans VideoStation tu peux voir tes films accessibles via NFS, il n'y a aucune raison qu'il ne les traite pas comme les films locaux. Le test à faire est de tenter de transcoder un film local pour t'en assurer, mais je pense que le problème n'est pas lié au NFS AMHA. Jacques