terence34

Transition Members
  • Content count

    5
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About terence34

  • Rank
    Newbie
  1. Bonjour Just1, Désolé, d'avoir déserté le forum depuis pas mal de temps, mais tu as de la chance car je viens de voir tes posts. Je vais tenter de t'éclairer un peu... J'avais réussi à installer un DSM 4 (à l'époque) sur le DNS-320 (Rev A) et de le faire fonctionner. J'utilisais le kernel Syno durant mes tests, mais j'ai très vite abandonné car malheureusement ce kernel ne prenait pas en charge la gestion du FAN du DNS. (J'avais peur qu'il y est d'autre chose qui pourrait également non intégré par ce kernel. Alors j'ai abandonné) J'avais également essayé de recompiler le kernel Syno en choisissant le modèle de carte du D-Link, mais je pense qu'il manque certaines choses du code pour que la compilation aboutisse. Et je ne suis pas suffisamment "calé" sous linux pour corriger toutes les erreurs. Durant mes tests j'avais pu me loguer en admin car j'avais trouvé sur le web que le mot de passe était un calcul sur la date en cours. Je t'ai retrouvé ça : https://wrgms.com/synologys-secret-telnet-password/ Ce projet est un peu loin mais si je peux répondre à certaines de tes interrogations, je le ferais avec plaisir... Terence34
  2. Salut Just1, Donc pour le montage, effectivement pas de problème pour toi . Le hardware n'est pas le même, mais à partir du moment on arrive à le reproduire sur un, on devrait pouvoir le re-faire sur l'autre modèle (s'il n'y a pas trop de différence hardware avec le modèle Synology). Pou répondre à "LA question", je ne peux malheureusement pas t'assurer à 100% d'une réussite tant que personne n'a realisé avec succès le projet. Tout ce que je peux te dire, c'est que je suis plutôt optimiste... (Surtout qu'au moment ou j'avais tenté l'opération, XPEnology en était qu'à ses balbutiements). Avec toutes les infos existantes ça devrait le faire. Je pense que mon prochain axe de travail sera de faire un synoboot ARM. Et en modifiant les variables d'environnement (via le "Serial", le faire booter sur une clé USB. Bien évidemment, je te tiens informé sur l'avancement des opérations (en tout cas sur le DNS-320) Terence34
  3. Bonsoir Just1, Je suis désolé de te dire que pour toi, je pense que ce n'ai pas gagné... En effet, si tu souhaites bidouiller un DNS-320, il faudra un minimum de matériel. (Notamment, un fer à souder et un TTL232 pour acceder à la NAND). Déjà à ce niveau je ne suis pas sur que ça rassure tes parents... Pour la partie cross-compil, il faut un environement linux permettant de compiler de l'RM (sur une machine physique ou en VM) et beaucoup de patience. (Moi non plus, je ne suis pas un "cador" en la matière. Mais en cherchant sur le Net, on trouve toujours des solutions. J'avais rencontré pas mal d'erreur durant la compilation et petit à petit, j'ai réussi à corriger les plus importante) Pour répondre aux questions sur les differences "synobios" / "synoboot" : synobios : c'est un fichier ("synobios.ko") qui identifie les modèles de NAS Synology (et si ton kernel n'en détecte pas, il refuse de "booter". il faut donc faire des modifications afin qu'il "bypass" la reconnaissance d'un Synology. synoboot : c'est une structure qui permet de booter (une sorte de DUMP à installer sur clé USB ou comme une image de disque dur pour des VMs). Il y à 2 partitions qui intègre effectivement un "grub" avec le minimum vital (zImage,rd.gz) et sur la deuxième partition tu as en plus un hda1.tar.gz (je crois) qui contient toute l'arborescence de fichiers DSM. Il y a aussi des controles de "Checksums". Donc a chaque fois que tu fais des modifs, il faut refaire les calculs. Perso, j'avais essayé de crééer une NAND mais je m'étais cassé les dents pour refaire une structure exploitatble. (Petite précision : le DNS utilise un U-Boot alors que le Syno un RedBoot. / même s'ils restent proches, il y a des petites variantes) Les variables d'environnement du DNS320 peuvent-être modifiées de manière à booter un TFTP ou sur Clé USB. Voilà en gros ce que je peux te dire. Ce n'est pas simple... (On peut automatiser ce genre d'opération, mais j'avoue qu'à l'époque, j'avais investie pas mal de temps pour en arriver là) Terence34 N.B : Si d'autres internautes veulent apporter des corrections ou des précisions, qu'ils n'hésitent pas...
  4. Tout d'abord, bonjour à tous Je vois qu'il y a de plus en plus de personnes interessées par ce projet. Peut-etre qu'en échangeant nos informations et en mixant nos compétences, on arrivera à effectuer cette prouesse ! Tout celà, pour dire qu'il y a quelques temps déjà (avant que ce site existe ), j'avais tenté l'expérience puis abandonnée... Un petit état de ce qui avait été réalisé à l'époque : - Récupération des sources pour le Marvel 88F6281 - Modification du fichier "synobios.ko" pour bypasser le check matériel. - Compilation du Kernel J'avais ensuite essayé d'exploiter les fichies et de faire booter mon nas, mais malheureusement après plusieurs tentatives, le resultat était un triste "Kernel Panic" Maintenant qu' XPEnology existe, et vu la communauté active, je pense qu'on devrait y arriver... Voici les sites qui m'avaient motivés : http://jamie.lentin.co.uk/devices/dlink-dns325/ http://xpenology.com/wiki/en/building_xpenology Si quelques personnes sont motivées, je suis prêt à m'y remettre... A bon entendeur... Terence34
  5. Bonjour à tous, J'ai installé un XPEnology sur un PC qui habituellement gère le WOL, mais malheureusement lorsque j'essaie de l'utiliser ça ne fonctionne pas. Je pense qu'il faut également que le pilote prenne en charge cette option, de manière à ce que l'OS éteigne le PC, mais qu'il laisse la carte à l'écoute des "magic packet". Terence