DJR72

Members
  • Content Count

    13
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About DJR72

  • Rank
    Newbie

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Pour le 1 oui c'est exactement cela. C'est tout bête, mais dans un cas comme celui, si tu es en total black out, avoir une clé de boot de secours te permettra au moins de vérifier / d'éliminer le fait que ton OS boot correctement. A ce propos, sache que le système envoie toutes les infos sur le port série...ce qui n'est pas forcément pratique, mais cela reste une possibilité pour "voir" ce qui se passe au boot. Il existe un système de connectique à base de câble série vers USB qui permet une connexion au port série et ainsi de voir ce qui se passe...et même de se connecter en mode console
  2. Bonjour, Bien que j'arrive après la bataille, deux conseils si je puis me permettre : crée une autre clé usb avec la même config, c'est à dire celle qui fonctionne actuellement en particulier les réglages contenus dans le fichier grub.cfg active le ssh, cela permet de faire : des sauvegardes en ligne de commande via un simple rsync par exemple voir d'où vient le problème / faire un minimum de diag ...(quitte à demander de l'aide sue le forum comme tu viens de le faire ;-))) et au passage de vérifier que le serveur fonctionne toujours, même si l'int
  3. Hello, Si le service DDNS proposé par la box SFR ne fonctionne pas avec OVH, il existe des paquets sous linux qui font ça très bien. Pour tout vous dire j'ai mis cela en place chez un ami abonné chez Orange (fibre) qui possède un syno (718+) et dont les adresses @IP changent ...disons très, très, très souvent. J'ai pris l'option de lui configurer une VM Linux sur son syno avec les paquets : ddclient pour le ddns (un service qui fonctionne en mode autonome dès lors où la VM est UP) certbot-dns-ovh qui permet, si besoin, de gérer le renouvellement de ce
  4. Bonjour, Je prends le train en route pour dire que je suis moi même chez SFR et concernant l'@ip elle susceptible de bouger, lors d'un reboot par exemple. Il semblerait qu'il y ait une solution avec le service Synology DDNS voir https://www.synology.com/fr-fr/knowledgebase/DSM/tutorial/Network/What_Is_Synology_DDNS_Service
  5. Vi, nous sommes d'accord pour les virtio ; j'ai moi même constaté que d'une version DSM à l'autre cela ne fonctionnait pas toujours. Sinon, concernant le NAT et le PAT sur ton routeur d'entrée c'est une bonne chose mais, je présume que tu le sais déjà, un simple telnet sur un port non conventionnel te renverra une empreinte SSH-2.0-OpenSSH_8.1 en clair. Mais bon il n'y a pas de solution miracle, on peut juste faire au mieux pour se protéger Sur ce bon Noël !
  6. Bonjour, Dans les cas désespérés, sachez qu'il est toujours possible de monter la partition / disque contenant le DSM dans un linux quelconque. Pour ma part, j'ai déjà fait le test / ce type de manips sous linux : faire un mount de la partition DSM dans une autre VM Linux ou, si l'hôte hébergeant votre hyperviseur est un linux, vous pouvez aussi le faire directement. (Archlinux et l'hyperviseur open source KVM dans mon cas) Cela fonctionne, bien qu'il faille quelque peu batailler sur la partie reconnaissance de disque. Une fois le disque / partition montée n
  7. L'inconvénient de passer en direct sur le hardware c'est que vous êtes très (trop) fortement dépendant de celui-ci. Comme suggéré plus haut, essayez de partir avec un boot plus ancien comme le DS3615xs 6.1 Jun's Mod V1.02b.img Si vous avez un I5 et un peu RAM virtualisez le DSM et nous n'aurez pas ces pbs d'hardware
  8. Merci pour ta réponse. Juste un truc qui me chiffonne quant tu dis Intel e1000e est une ref de carte lan, tu voulais sans doute parler des disques sata vs virtio. Proxmox, j'avais regardé il y a qq années mais je ne voulais pas d'une soluce "semi-fermée". J'avais commencé avec XEN sur Debian, puis VirtualBox sur Debian aussi. J'ai quitté Debian car j'avais des pb de drivers pas à jour (impossible de faire un shutdown ;-(() et pis les montées de versions commençaient vraiment à me prendre la tête. Du coup j'étais mûr pour passer sur des systèmes linux en
  9. Maintenant je vais prendre le temps de répondre aux questions. Mes serveurs sont sous archlinux sans desktop, c'est à dire que je discute avec eux en ssh ce qui me suffit amplement pour pour l'usage que j'en ai. J'ai aussi la possibilité de lancer la console graphique de KVM (virt-manager) via un client X avec mon portable sous Windows 10. Voilà grosses mailles pour la quincaillerie. Concernant le boot IMG, comme on le verra dans le script, un LV déclaré en USB fonctionne parfaitement, mais il est vrai que j'ai quelque peu tatonné avant de fixer cette solution. Au final on peut (au
  10. OK, sorry de ne pas avoir répondu plus tôt mais je viens de finaliser un script bash qui permet d'automatiser la création d'une VM xpenology sous KVM. Au passage j'ai résolu mon pb pour accéder aux messages lors du boot de la VM via les commndes virsh (voir à la fin du script) Je mettrais le lien vers GitHub ASAP PS : Testé et validé avec la version DSM_DS3615xs_15217.pat et le bootloader DS3615xs 6.1 Jun's Mod V1.02b.img #!/usr/bin/env bash # Script de création d'une VM sous KVM pour xpesynology # Nom du VG utilisé pour la création des VM VGName=lvm-kvm # Path p
  11. Bonjour, Merci de ta sollicitation. Comment dire oui, après quelques jours d'une série essais-erreurs en tout genre j'ai maintenant (cela date d'il y a moins de 2 hh) un xpesyno up to date !! J'ai pas mal galéré autour du boot USB qui avait un comportement pas toujours prévisible...d'autant que je montais tantôt l'image (img) tantôt une copie de l'image (via dd sous linux) dans un disque (non sata) de type Virtio. En réalité cela fonctionne assez bien le disque virtio permet bien de ne pas booter sur un fichier de type IMG et au passage de virtualiser les FS de boot et
  12. Ok, merci de l'info. Je vais aller regarder de plus près
  13. Bonjour, Je suis sur un DELL precision.390, Intel(R) Core(TM)2 Duo CPU (E7500 @ 2.93GHz) 8Go de RAM sous ArchLinux(up to date ;-)) Au niveau disques j'ai : un SSD sur lequel le système est installé un SDD dédié au VM via LVM (ref 2 disques de 6To ref WDC WD60EFRX-68L Mon hyperviseur est KVM qui lui même utilise QEMU et j'ai qq VM qui fonctionnent que cela soit du Windows 10, ou d'autres linux ArchLinux sans pb depuis qq mois / années ;-)) Avant de me lancer dans xpenology, j'ai souhaité en faire un test via une VM, jusque là rien d'e