Just1

Members
  • Content Count

    14
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Just1

  • Rank
    Newbie

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Juste un petit coucou rapide pour signifier que je suis vivant. Au passage merci beaucoup à @Terence34 pour les informations. Il faut que je prenne le temps pour faire un bilan complet de mes essais avant de me remettre dedans, mais pour l'instant je ne m'en suis pas donné l'occasion. J'ai aussi créé un dépôt GitHub sur lequel on pourrait échanger nos solutions. Pour répondre succinctement à la question de @MagicSeb, moi je boote avec uboot à partir d'une clé USB. J'ai également commencé à réfléchir à un flashage "pour tous" (redémarrage sur le uboot à partir de SSH ou Telnet) mais je ne
  2. J'ai un peu avancé sur le sujet mais rien d'extraordinaire pour l'instant. J'arrive à démarrer mon NAS avec un système Synology minimaliste (la RAMdisk) à partir du kernel Linux d'origine du D-Link. C'est un très bon début mais ensuite je suis bloqué sur un "DiskStation login:" . Il n'y a apparemment pas de mot de passe défini pour le compte "admin" mais la console n'accepte pas les mots de passe vides, je n'ai donc pas de possibilité d'exécuter la moindre commande. Pour créer un mot de passe il faudrait que j'ai accès au DSM, ce que je n'ai pas... D'autre part le NAS n'est pas visible de
  3. J'ai installé XPEnology sur une machine virtuelle pour voir comment ça se déroulait. En parallèle j'ai pas mal fouillé dans u-boot et sur le web et je commence à avoir des idées pour démarrer le Linux Synology depuis une clé USB. Avant de faire de grosses bêtises, j'aimerais assurer le coup et faire une sauvegarde de ma mémoire NAND. Cela me permettra : de revenir en arrière en cas de problème de repartir de zéro pour documenter/automatiser la procédure de basculement vers DSM, dans le cas où ça fonctionnerait Quelqu'un peut-il m'aider sur ce coup là ? Je ne suis pas du tout un exper
  4. Le fait que ce sujet soit ré-activé m'a donné envie de me pencher de nouveau sur le problème. J'ai maintenant un accès par port série à mon NAS. Pour info j'ai utilisé un convertisseur MAX232 et la vitesse de communication doit être fixée à 115 200 baud dans le logiciel (j'utilise Putty). N'importe quel adaptateur USB-Série peut sûrement convenir pour arriver au même résultat. Une fois le système booté, j'ai un accès console standard avec les droits root. J'ai inséré une clé USB pour voir ce que ça faisait et le périphérique est monté automatiquement, ce qui me permet d'en visualiser le c
  5. Pour l'exemple, le dernier NAS 2 baies basé sur un processeur de la même famille que le DNS-320L est le DS212j. Or les mises à jour de DSM pour ce NAS sont encore supportées par Synology, donc DSM 6.0 est disponible au téléchargement pour ce modèle !
  6. Bonjour amitila, A ma connaissance personne n'a réalisé cette prouesse, ou en tout cas personne ne l'a rendue publique. D'ailleurs il ne s'agirait pas vraiment d'installer XPEnology sur un NAS D-Link mais plutôt de porter Synology DSM sur la plateforme matérielle voulue. D'accord pour le "gros hacker", il faut très certainement avoir de solides connaissances de l'environnement Linux pour y parvenir, en particulier en ce qui concerne l'adéquation matériel <-> logiciel. Tout à fait faux en revanche pour le "matos pas assez puissant pour faire tourner DSM", il suffit de lire tous le
  7. Bonjour à tous, Je reviens à la charge pour cette modif Synology/D-Link parce qu'en ce moment j'ai un peu de temps, donc je me suis dit que j'allais m'y remettre. J'ai acheté comme prévu il y a quelques temps un nouveau DNS-320L spécialement pour le bidouiller. J'ai démonté entièrement le produit (DNS-320L version B1E), fait une analyse de la carte électronique et voici le bilan : Processeur : Marvell 88F6702-A1 88F6-LG02 (216-LQFP) ; Famille Kirkwood jeu d'instruction ARMv5TE ; http://www.marvell.com.cn/guide/assets/ ... ll_psg.pdf ; https://octopart.com/88f6702-a1-lgo2c00 ... l-27
  8. Je suis en train de voir pour m'acheter un DNS-320L. Cela ne veut pas dire que j'aurais plus de temps à consacrer mais ce sera déjà un premier pas. A côté de ça j'ai aussi un nouveau PC depuis le début de l'année donc il sera plus facile pour moi de virtualiser des environnements Linux pour compiler des noyaux par exemple. On peut même envisager d'émuler l'architecture physique du NAS, pourquoi pas.
  9. Bonjour kaka, Pour ma part je n'ai pas du tout avancé sur le sujet pour l'instant. J'y pense mais le temps me manque (et d'ailleurs les connaissances techniques aussi, mais ça ça peut s'arranger au fil du temps). Pour être précis il ne s'agit pas vraiment d'utiliser XPEnology dans un NAS D-Link, mais plutôt d'adapter (porter) le système Synology DSM pour un DNS-3xx. En réalité, XPEnology n'a même pas grand chose à voir là-dedans, si ce n'est que c'est une source d'inspiration inestimable puisqu'une communauté a déjà réussi à porter DSM sur une architecture PC, et que cette même communauté a
  10. Terence34, je suis électronicien de formation/profession. Pour le matériel c'est bon (fer à souder, MAX232, etc.), et mes parents n'ont pas à s'en faire pour le hardware du NAS. Le problème c'est que cela le rendrait temporairement indisponible à l'utilisation, et peut-être même définitivement si je n'arrive pas à remettre un OS qui fonctionne. Au vu du prix d'un DNS-320, je ne suis pas complètement hostile à l'achat d'un modèle neuf ou d'occasion. En plus j'ai une utilisation en vue pour un nouveau NAS 2 baies, à condition SEULEMENT qu'il soit sous OS Synology ! Donc la question est : quelle
  11. Personnellement je suis motivé, mais j'ai 2 problèmes : Je n'ai pas de DNS-320 sous la main pour tester quoi que ce soit, le seul dont je dispose est chez mes parents et il sert à stocker leurs données Je n'ai jamais compilé de noyau Linux, et encore moins cross-compilé Ensuite il y a 2 sujets que je n'arrive pas à lever dans cette histoire : 1) Quelle est la différence entre le "synobios" et le "synoboot" ? Pour moi ce n'est pas clair. Selon Tantor, "synoboot is just standard boot partition (grub) with the kernel (zImage) and the ramdrive (rd.gz)" (post) Selon fonix232, "SynoBo
  12. Bof, les caractéristiques techniques sont similaires à celles du DS110j (1 baie) ou du DS210j (2 baies), ou encore du 410j (4 baies). DS110j : http://www.materiel.net/boitiers-reseau/synology-ds-110j-53004.html#carac DS210j : http://www.materiel.net/serveur-de-stockage-nas/synology-ds-210j-53000.html#carac DNS-320 : http://www.dlink.com/fr/fr/home-solutions/share/network-attached-storage/dns-320-2-bay-sharecenter-network-storage-enclosure Le DSM du DS210j est disponible ici : http://www.synology.com/fr-fr/support/download/DS210j A partir de là, et si l'on en croit les tutoriaux d'insta
  13. Hello, I also have a machine based on a Marvell 88F6281 processor. Is there any way to compile the Synology DSM sources for ARM Marvell processors, like this is already done with XPEnology for x86-64 processors ? Thanks for any help.
  14. Bonjour our0, As-tu avancé sur l'installation du DSM Synology sur un DNS-320 ? Je suis très intéressé si tu as des infos supplémentaires. Mon premier NAS est un Synology et mon deuxième est un D-Link pour des raisons de budget. Honnêtement, ce choix "pour des raisons financières" n'était pas très judicieux et maintenant je m'en mors les doigts ! Merci beaucoup.