EVOTk

Members
  • Content Count

    623
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    12

EVOTk last won the day on November 25 2019

EVOTk had the most liked content!

Community Reputation

48 Excellent

1 Follower

About EVOTk

  • Rank
    Guru

Recent Profile Visitors

1,079 profile views
  1. - Outcome of the update: SUCCESSFUL - DSM version prior update: DSM 6.2.2-24922-4 - Loader version and model: Jun's Loader v1.04b DS918+ - Using custom extra.lzma: NO - Installation type: BAREMETAL - ASROCK Z370M PRO4 - i5-8600k - Giga PHY Intel® I219V - Additional comments: Reboot required
  2. Salut, Oui cela me semble bon. le loader est déjà débloquer jusqu'à 12 disques il me semble, tu trouvera cette info sur le forum anglais ( en tout cas 9 disques c'est sur, c'est ma config actuelle). N'oublie pas de valider le fonctionnement sur une config vierge, si tu as des carte d'extension il faudra également veiller à ce qu'elle soit bien prisent en charge !
  3. Effectivement cela peut devenir vite chronophage. Malgré tout, à un moment il te faudra bien changer car tu va remarqué qu'il va te manquer de plus en plus de chose su plex. certaines choses dont tu n'as pas idées car ce sont des choses nouvelles implanté après. ou alors des fonction que tu va perdre. Et est bien dommage. Voici la dernière annonce de Plex : Le 31 janvier 2020, l'une des principales sources d'illustrations télévisées de votre bibliothèque Plex effectuera un changement de configuration qui empêchera toute nouvelle émission télévisée ajoutée aux bibliothèques sur d'anciens serveurs multimédias Plex d'obtenir des illustrations. À partir du 31 janvier, Plex Media Server version 1.18.2 ou supérieure sera nécessaire pour continuer à récupérer les affiches d'émissions télévisées et les miniatures d'épisodes de TheTVDB. Si vous utilisez actuellement une ancienne version de serveur, assurez-vous de saisir et d'installer la dernière version 36 pour que tout fonctionne correctement. Merci, L'équipe Plex https://forums.plex.tv/t/important-information-regarding-tv-artwork-in-plex/527994
  4. Salut, Le certificat étant lié a ton nom de domaine, c'est tout a fait normal.
  5. Je pense qu'il ne te reste que a tester sur un disque vierge si vraiment tu souhaite migrer.
  6. Salut, A la migration de DSM, tu as doit choix possible : 1/ Migration avec conservation de la config ET des données ou 2/ Migration avec réinstallation de DSM ET conservation des données Dans le 1/, la migration conserve tout, profil utilisateur, permissions, .. paquets, reglages reseau, ... et les données. Mais je doute que ceci regle ton soucis car si par exemple c'est WebStation qui est planté, il risque de migré l'erreur avec .. mais cela peut s'essayer Dans le 2/ tu ne conserve que tes données ( ce que j'ai fait ), tu perds tout le reste comme si tu venait de recevoir ton Syno ! Tout est a refaire, utilisateurs, installation des paquets, MariaDB.... perso j'avais une sauvegarde Hyperbackup de mes DB donc je n'est perdu en faite que la config, utilisateur, .. ( qui peut aussi etre sauvegarder dans la panneau de config, je le fait maintenant ! )
  7. Salut, je me permet d'intervenir, j'ai eu un soucis avec cette Option "réinstall" qui chez moi ne marchait pas. ( Loader DS3615xs ou DS918+ ). J'était sous DS918+ et donc pour pouvoir ré-installer ma config, je suis passer sous DS3615xs ( donc migration ) puis de nouveau sous DS918+ ( installation neuve de DSM, conservation des données ). Impossible pour moi d'activer le mode "Reinstall".
  8. Oui Oui bien sur. Ce qui est mon cas, je n'est aucun montage RAID/SHR. En cas de montage en RAID/SHR, il faut bien comprend qu'on test les performances du volume ou groupe de disque et non d'un seul disque !
  9. Merci pour vos réponses, le lien vers le post de la section anglaise pour le bench correspond exactement a ce que je voulais ! Bien dommage que cette fonction ne soit pas dans le DS918+, je comprend pas bien pourquoi l'avoir enlevée ! Pour les francophones qui arriverai ici, pour "bench" un disque en SSH, il suffit d'executer la commande : 1M = Taille de la pièce, ici 1Mo 256 = Nombre de pièces volumeX/share = emplacement d'écriture du fichier de bench a adapté suivant le disque qu'on veut tester, ... testx = nom du fichier qui sera créer, n'oublier pas de la supprimer a la fin du test Donc ici on va écrire 256 pieces de 1Mo soit un fichier de (256x1) 256Mo. Cela va donner ce genre de résultat : Donc ici j'ai bench dans le volume1 ( qui est mon drive1 également ), je me suis placé dans le dossier /Download Le résultat est de 127MB/s ( soit 127Mo/s ) C'est un WD Red 3To, le résultat est conforme.
  10. Donc au final, comment faire ? dd est utilisable en ssh ? Vous faites autrement ? https://www.nicolashug.dev/post/tester-vitesse-dun-disque-dur-linux/
  11. Salut, Merci de me confirmer que je ne deviens pas fou 😀 Effectivement chez moi pas présent : ( Jun's Loader v1.04b DS918+ )
  12. Hello, Sur le Loader 3615xs, il me semble qu'il y avait une fonction pour faire un bench de ces disques dur. Celui ci ne semble pas/plus exister sous DS918+ ? Y a t'il un moyen de faire un bench d'un disque ?
  13. Clairement Jellyfin n'est pas pres a remplacé mon Plex également mais c'est deja fonctionnel et cela avance ! Et clairement je trouve que Plex à en dernier c'est beaucoup écarté de son but principal ! A voir par la suite ... L'application mobile sur Android a des petits bugs également ( par exemple chez moi l'affichage des musiques ), je préfère la version web. Je n'est pas réussi a faire ceci correctement, donc au final, en plus d'utiliser le proxy inversé de DSM, j'utilise le conteneur Ngnix. Mise en place avec cette aide : https://jellyfin.org/docs/general/administration/reverse-proxy.html#nginx J'ai principalement des fichiers en H264, je vais regarder si je trouve du HEVC 10bits ( ou MP moi avec un lien/torrent si tu as un fichier spécifique que tu aimerai que je test ). Pour le moment je reste sur Plex également, il faut avouer que cela marche bien Sur Jellyfin contrairement a Plex, pas de possibilité d'avoir un tampon pour le transcodage, sur Plex, une fois que le transcodage a ateint le tampon, il réduit sa charge, et transcode tranquillement, sur Jellyfin, il transcode a fond jusqu’à la fin du fichier. J'ai meme fait une demande de fonctionnalité, https://features.jellyfin.org/posts/391/transcoding-buffer a voir @pmchan Je viens d'essayer avec un fichier HEVC Main 10, j'ai une erreur "PlaybackErrorNoCompatibleStream". 😓
  14. Installation de Jellyfin en Docker ( HTTPS / Transcodage HW actifs ) Bonjour, Topic en cours de rédaction 😘 Je suis encore en phase de test, toute aide, commentaires, ... et la bienvenue afin de rendre ce topic le plus complet possible. Jellyfin, c'est quoi ? Jellyfin est un programme gratuit qui vous permet de collecter, contrôler et diffuser tous vos médias préférés. C'est un programme simillaire a Plex, et c'est un fork a Emby. Ceelui-ci a l'avantage d'être 100% libre ( comme le fût Emby au départ ). D'ailleurs Jellyfin est basé sur la derniere version libre de Emby ( c'est pour cela que c'est un "fork" d'Emby ). Contrairement a Plex ou Emby, aucune fonction n'est payante, comme le transcodage hardware ou l'acces au application mobile. Sommaire : 1/ Connaître le PUID et PGID d'un utilisateur 2/ Créer les dossiers nécessaires 3/ 4/ Création du fichier "docker-compose.yml" 5/ Création des conteneurs avec docker-compose 6/ Configuration du Reverse Proxy dans DSM 7/ Accès a Jellyfin, 1ere configuration Pré-requis : Avoir installé le paquet Docker Utiliser le Loader 918+ Avoir un accès SSH au Syno/Xpenology Dans docker : télécharger l'image jellyfin/jellyfin:latest et nginxinc/nginx-unprivileged:alpine Posséder un nom de domaine Nous allons ici utiliser docker-compose, cette solution ne pourra donc ce faire, uniquement sur un NAS ou est possible d'installer Docker. Le but de ce tuto sera de rendre cette installation facile et accessible a tous, bien que loin d’être un expert de docker/docker-compose, n’hésiter pas à répondre à ce sujet avec vos interrogations, .. Pour ceux qui sont plus alèze avec ce genre d'installation, n'hésiter pas a proposer des améliorations, ou des conseils, ... 1/ Connaitre le PUID et PGID d'un utilisateur 2/ Créer les dossiers/fichiers nécessaires Les chemins sont basé sur mon installation, à adapter selon votre installation. Voici les dossiers a créer : - /volume1/docker/jellyfin/config - /volume1/docker/jellyfin/cache Et la configuration du ngnix, à enregistrer dans un fichier "jellyfin_nginx.conf", à placer par ma config dans "/volume1/docker/jellyfin" : 4/ Création des conteneurs avec docker-compose Nous allons maintenant créer un fichier "docker-compose.yml" avec les paramètres des conteneurs. Voici mon fichier "docker-compose.yml" : On peut y voir 2 services "jellyfin" et "jellyfin_proxy". Dans le service "jellyfin" vous allez devoir porter votre attention sur : - PUID=XXXX, à modifier avec le PUID de votre utilisateur - PGID=XXXX, à modifier avec le PUID de votre utilisateur - /volume1/docker/jellyfin/config - /volume1/docker/jellyfin/cache la 1ere partie "/volume1/docker/vpn/config" et "/volume1/docker/vpn/config" correspondent aux chemins vers les dossiers précédemment créer, qui contiendrons votre installation Jellyfin. Dans le service "jellyfin_proxy", vous allez devoir porter votre attention sur : - /volume1/docker/jellyfin/jellyfin_nginx.conf:/etc/nginx/conf.d/default.conf:ro, la 1ere partie "/volume1/docker/jellyfin/jellyfin_nginx.conf" correspond au chemin vers le fichier de configuration du proxy Une fois les modifications effectuées, enregistrer votre fichier sous le nom : docker-compose.yml Puis charger le fichier sur votre NAS ( chez moi, il se trouve dans /volume1/docker/jellyfin ) 5/ Création des conteneurs avec docker-compose En SSH, 1ere chose, je passe en mode administrateur avec la commande : Le mot de passe admin vous est demandé. Dans mon dossier /volume1/docker/jellyfin , j'ai chargé mon fichier docker-compose.yml. Je vais donc accéder à ce dossier, pour cela je fait : Ensuite, afin "d’exécuter" mon fichier docker-compose.yml, je tape en ssh : La création des conteneurs se fait, ils deviennent visible dans l'appli "Docker" de DSM. Si tout se passe bien, ils doivent apparaître démarrer dans Docker. 6/ Configuration du Reverse Proxy dans DSM X 7/ Accès a Jellyfin, 1ere configuration X
  15. Ce message ne concerne que les paramètres du serveur en lui même, pas la base de données. A ma connaissance, pas de probleme de migration. J'ai deja participer a des conversation ou des personnes on migrer d'un installation Raspberry sur NAS en Docker, ... Mais effectivement un changement de système c'est pas courant Pour le milieu pro, que je ne pratique pas informatique parlant, je ne connaît pas l’implantation de Docker. Mais pour pratiqué de plus en plus docker en ce moment, je trouve cela tres puissant, et super pratique ! Bien que un peu rebutant au début, je n'utilise presque plus l'interface Docker ( sauf pour les opération simple comme consulter les logs ou redémarrer un docker ) de DSM mais maintenant en SSH via docker-compose.